Cet article date de plus de six ans.

Feuilleton : chasseurs d'images (4/5)

Publié
Durée de la vidéo : 5 min.
Feuilletion : chasseurs d'images (4/5)
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

Le feuilleton de la semaine suit des professionnels qui travaillent au contact d'animaux. Et pour obtenir des photographies prises sur le vif, il leur faut faire preuve de beaucoup d'inventivité.

Pour photographier les animaux sauvages, les professionnels doivent faire preuve de beaucoup d'inventivité.
La météo est clémente. L'occasion pour Laurent Geslin, photographe, de partir en balade, afin de suivre le lynx boréal, réintroduit dans le Jura suisse, il y a 40 ans.

Six pièges

Pour le photographier, tout est bon à prendre : odeurs d'urine, poils ou empreintes. Pour mettre toutes les chances de son côté, Laurent Geslin a placé six pièges à des passages où le lynx a ses habitudes. Il lui faut parfois une journée pour installer à l'abri de la neige ses appareils photo, actionnés par un détecteur de mouvement. "Pendant que mes pièges fonctionnent, je suis à l'affût, et ça peut durer plusieurs semaines, et inversement, pendant que je travaille, ils sont toujours en marche", indique-t-il.

Grâce à ces pièges photo, des lynx, des bouquetins, mais aussi des loups ont été saisis dans leurs errances nocturnes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.